Notre projet pédagogique

Le projet pédagogique de Perlimpinpin repose sur 4 concepts fondamentaux.

Sécurité affective

La sécurité affective est essentielle au développement affectif et cognitif du jeune enfant.
Elle participe aussi à sa croissance physique optimale.

L’enfant a besoin de se sentir entouré physiquement mais aussi psychiquement.

L’enfant se sent exister au travers des paroles, d’un regard bienveillant, mais également dans les limites qui lui sont données.

La stabilité du personnel est donc primordiale, ainsi qu’un cadre pédagogique mettant des repères structurants aux jeunes enfants tels que la période d’adaptation, la place de l’objet transitionnel « le doudou ».

Respect du rythme de l’enfant et accompagnement dans l’acquisition de l’autonomie

Développement de l'enfantRespecter le rythme de l’enfant, c’est le reconnaitre en tant qu’individu. L’idée est que la micro-crèche offre à l’enfant un cadre de vie sécurisant qui lui permet de développer sa personnalité. L’enfant se voit proposer des activités mais n’y est jamais contraint.

L’accompagnement de l’enfant dans l’acquisition de son autonomie se fait en partenariat étroit avec la famille. La micro-crèche créée un environnement rassurant qui permet à l’enfant de prendre confiance en lui et d’oser faire par lui-même.

Le personnel est à l’écoute du développement de chaque enfant et l’encourage dans la découverte de son autonomie. L’accent est systématiquement mis sur les réussites. L’enfant est soutenu dans ses difficultés et le personnel l’aide à les verbaliser.

Bienveillance

La bienveillance vis-à-vis de l’enfant, des parents et au sein de l’équipe pédagogique.

Dortoir de la micro-crècheLa bienveillance en crèche, c’est aller à l’encontre de ce que l’on appelle les « douces violences », que l’on peut rencontrer au quotidien. Les « douces violences », ce sont tous ces petits gestes qui peuvent paraitre anodins mais qui sont une véritable source d’inconfort et d’insécurité affective pour l’enfant : lui enlever sa tétine sans le prévenir, lui mettre un bavoir sans le lui dire, le prendre dans ses bras sans lui expliquer, porter un jugement envers lui, comme par exemple « tu ne sens pas bon », etc.

La bienveillance s’adresse également envers les parents, évidemment lors de l’adaptation mais également tout au long de l’année. Celle-ci se traduit par un accompagnement à la parentalité. L’équipe a un rôle à jouer par l’écoute et l’échange avec les parents, sans jamais dépasser le cadre de ses compétences. L’absence de jugement est la base d’une écoute bienveillante.

Enfin, la bienveillance se retrouve également dans le management des professionnels. Un management bienveillant créé un taux d’engagement plus fort des équipes, un sentiment de justice, et surtout de bien-être au travail. La bienveillance est une clé de réussite à long terme sur la santé des salariés ainsi que sur la qualité de leur travail.

Eco-responsabilité

Parce qu’il ne parait pas concevable aujourd’hui de créer une structure sans prendre en compte son impact, Perlimpinpin s’inscrit dans une démarche éco-responsable et sensibilise l’enfant et sa famille sur les notions de développement durable.

  • Repas préparés avec des aliments issus de l’agriculture biologique ou issus de circuit court.
  • Nettoyage des jeux et des locaux réalisé avec des produits d’entretien respectueux de l’environnement
  • Sensibilisation de l’équipe, des enfants et des familles aux gestes éco-citoyen dans la vie quotidienne (tri des déchets, réalisation d’activités avec des matériaux naturels, etc.)
  • Utilisation de couches lavables et les changes sont faits au gant et à l’eau, avec un peu de savon bio en cas de selles.